Bâtir une école de la confiance

Bâtir une école de la confiance, garantir l’égalité des chances tout au long de la vie

 

 

L’école républicaine française, c’est une promesse d’égalité et de réussite pour chaque enfant. Tenir cette promesse, c’est bâtir une école de la confiance. C’est le sens du projet de loi que nous examinions cette semaine à l’Assemblée nationale. L’une des mesures phares qu’il prévoit est l’abaissement de 6  à 3 ans de l’âge de l’instruction obligatoire. Aujourd’hui, 98,9% des enfants fréquentent déjà la maternelle dès l’âge de 3 ans. Le chiffre est important bien sûr, mais cet abaissement n’est en rien un symbole : les 1,1% restants représentent 26 000 enfants, majoritairement issus de familles défavorisées. Ils sont les premières victimes des inégalités contre lesquelles nous nous battons. A quatre ans, un enfant pauvre a entendu 30 millions de mots de moins qu’un enfant issu d’un milieu favorisé, ce qui ralentira son apprentissage de la lecture. Et avant même l’entrée à l’école élémentaire, de nombreux enfants connaissent déjà des difficultés qui auront du mal à se résorber lors du reste de la scolarité. C’est pour cela qu’il faut lutter contre les inégalités à la racine en s’assurant que nos enfants soient tous sur la même ligne de départ et que l’école maternelle devienne véritablement une école de l’épanouissement et du langage. Pour les mêmes raisons, nous avions déjà décidé de mettre l’accent sur la petite enfance dans le plan pauvreté en créant des mécanismes favorisant l’ouverture de nouvelles places en crèches et une plus grande mixité sociale dans les établissements existants.

Dans la lutte contre les inégalités, nous n’oublions pas non plus les difficultés auxquelles sont confrontées les familles des enfants porteurs de handicaps. Leur scolarisation est un enjeu fondamental pour l’ensemble de la société et le Gouvernement a ainsi annoncé un ensemble de mesures au cours des débats sur la loi école.

Mais c’est tout au long de la vie que nous devons nous efforcer de garantir cette égalité des chances. Les députés ont donc aussi adopté un amendement prévoyant une obligation de formation pour les jeunes de 16 à 18 ans : désormais, ils devront se trouver soit dans un parcours scolaire ou en apprentissage, soit en emploi, en service civique, en parcours d’accompagnement ou d’insertion. Aucun d’entre eux, personne, ne doit être laissé au bord du chemin. C’est dans la même logique que nous avions décidé le dédoublement des classes de CP et CE1 en REP et REP+, qui concerne 190 000 élèves cette année et porte déjà ses fruits. La première évaluation a en effet montré que les élèves concernés ont fait des progrès plus rapides qu’ailleurs. En particulier, environ 2000 élèves en grande difficulté en français ont pu combler leur retard, et 3000 élèves en mathématiques. C’est aussi pour cela que nous avons simplifié et élargi les droits à la formation professionnelle de tous les salariés : chacun doit pouvoir continuer à développer ses compétences et à bénéficier de nouvelles opportunités, tout au long de son parcours professionnel.

L’éducation et la formation sont de formidables leviers d’égalité et de développement économique : continuer à les renforcer, c’est se donner les moyens de garantir la réussite de chacun et l’excellence de tous.

Les quatre mesures phares du projet de loi école de la confiance

 


 

 

Le grand débat se poursuit dans la 5ème circonscription des Yvelines. Venez vous exprimer :

  • Le 19 février à 19h30 à Montesson, salle des fêtes, Place Roland Gauthier ;
  • Le 22 février à 20h au Mesnil-le-Roi, salle Georges Brassens, 100 Rue Jules Rein (débat sur la transition écologique uniquement) ;
  • Le 4 mars à 20h à Sartrouville, salle de la Marinière, Rue Saint-Exupéry (débat avec les jeunes de 16 à 25 ans) ;
  • Le 12 mars à 19h30 au Vésinet, Mairie du Vésinet, 60 Boulevard Carnot.

D’ici là, si vous souhaitez contribuer, vous pouvez le faire via la plateforme mise en ligne sur mon site internet ou en vous inscrivant sur le site du Grand débat national.

 


 

Grâce à Gabrielle, stagiaire de troisième qui a passé la semaine avec moi à l’Assemblée nationale, j’ai désormais un compte Instagram !

 

Pour me suivre, c’est par ici :
Instagram.com/yael.braunpivet/

 

 


 

Assemblée nationale :

  • Réunion d’équipe hebdomadaire
  • Rendez-vous avec la Présidente de la Coordination des Fédérations et Associations de Culture, membre du bureau du CESE
  • Rendez-vous avec le Président et les deux rapporteurs de la commission temporaire « Fractures et transitions : Réconcilier la France » du CESE
  • Rendez-vous avec le Président polynésien Edouard Fritch

 

 


Assemblée nationale :

  • Conférence des Présidents
  • Réunion du groupe La République en Marche
  • Réunion des commissaires aux Lois La République en Marche
  • Présidence de la commission des Lois : audition de Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, sur la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme

 


Assemblée nationale :

  • Petit-déjeuner de travail sur la réforme de la fonction publique  autour d’Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics
  • Présidence de la commission des Lois : examen de la proposition de loi constitutionnelle de la France Insoumise visant à instaurer la possibilité de référendums d’initiative citoyenne

 

  • Rendez-vous de travail de la Délégation parlementaire au renseignement
  • Réunion de travail sur la proposition de loi visant à prévenir les violences lors des manifestations et à sanctionner leurs auteurs
  • Cérémonie de remise des insignes de chevalier de la Légion d’honneur par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, à Patricia Chapelotte, créatrice du prix femmes d’influence

 


Dans la presse :

  • Invitée de Jean-Pierre Elkabbach dans la matinale de CNEWS (retrouvez la vidéo de mon interview ICI)

 

Assemblée nationale :

  • Présidence de la Délégation parlementaire au renseignement : visite du site de Creil de laDirection du renseignement militaire sur le thème « l’intelligence artificielle au service du renseignement »
  • Intervention sur le contrôle des services de renseignement au colloque « Lutte contre le terrorisme et renseignement : vers de nouvelles politiques publiques » organisé par l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ)

 

 


Circonscription :

  • Cérémonie d’hommage aux personnels de la gendarmerie yvelinois victimes du devoir à Versailles

 

 

  • Intervention devant une classe de 4ème du collège du Cèdre au Vésinet
  • Réunion avec le comité local La République en Marche de Maisons-Laffitte
  • Réunion avec le comité local La République en Marche du Vésinet

 

Pour rester informé(e) de l’actualité de Yaël Braun-Pivet, inscrivez-vous ICI.

Pas de commentaires

Poster un commentaire