Faire la lumière sur les événements survenus lors du 1er mai

Faire la lumière sur les événements survenus à l’occasion de la manifestation parisienne du 1er mai 2018

 

Jeudi dernier 19 juillet, j’ai proposé à la commission des Lois que je préside, de demander au Président de l’Assemblée nationale que celle-ci soit dotée, pour une durée d’un mois, des prérogatives attribuées aux commissions d’enquête, ainsi que le permet l’article 5 ter de l’ordonnance n° 58-1100 du 17 novembre 1958 relative au fonctionnement des assemblées parlementaires.

À l’issue d’un vote favorable des membres de la commission, les premières auditions ont été menées dès hier 23 juillet. La commission a tout d’abord interrogé M. Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, puis M. Michel Delpuech, Préfet de police. M.Alain Gibelin, directeur de l’ordre public et de la circulation à la Préfecture de police de Paris a ensuite été entendu à 21h.

Nous poursuivrons aujourd’hui avec trois nouvelles auditions : Patrick Strzoda, directeur de cabinet du Président de la République, à 16h30 ; Marie-France Monéger-Guyomarc’h, directrice de l’IGPN, à 18h30 et Stéphane Frattaci, directeur de cabinet du ministre de l’intérieur, à 21h.

Il y a un an nous avons été élus sur des valeurs de probité et d’exemplarité. Ce ne sont pas de vains mots. La commission des Lois s’est mise en action en moins de 24h. Nous menons une enquête transparente afin de faire toute la lumière sur les faits et sur les chaines de décisions avant et après les faits. Je veille personnellement à la sérénité et à la sincérité des travaux, au respect de la pluralité de représentation des formations politiques au sein de la commission, ainsi qu’à celui de la séparation de l’autorité judiciaire et des autres pouvoirs.

J’ai tenu à ce que toutes ces auditions soient publiques, sauf demande expresse de la personne auditionnée ; vous pouvez retrouver l’intégralité de celles-ci sur le portail vidéo du site de l’Assemblée Nationale.

Pas de commentaires

Poster un commentaire