Le 26 mai, choisissons l’Europe qui protège !

 

Le 26 mai, choisissons l’Europe qui protège !

 

 

Les Français ne veulent pas moins d’Europe, ils veulent mieux d’Europe ! Voilà ce que nous ont dit les habitants de la circonscription venus en nombre à Montesson vendredi soir lors de ma réunion publique sur l’Europe. J’avais convié à cette occasion le Ministre Julien Denormandie et les candidates Renaissance Sophie Segond et France Mochel. Merci aux participants pour leur présence active et leur engagement en faveur d’une Europe meilleure !  

Nous avons dressé ensemble plusieurs constats unanimes. D’abord, celui de notre attachement commun aux valeurs de liberté, d’égalité et de démocratie de l’Union. Ensuite, sur le fait que lorsque les pays européens s’unissent autour d’une volonté commune, nous pouvons parvenir à de grandes réalisations. J’ai rappelé vendredi que je viens d’une famille qui a fui l’Allemagne et la Pologne à cause des guerres. Pour eux, pour moi : la plus belle réalisation de l’Europe, c’est d’abord la paix ! Chaque année, nous battons le record de longévité de la paix sur le continent européen. C’est une chance que nous ne devons jamais oublier. Mais l’Europe, c’est aussi la libre circulation des personnes et ses gains économiques, humains et culturels. C’est Erasmus dont 4 millions de jeunes ont déjà bénéficié. C’est le financement de 4 repas sur 10 servis par les Restos du Cœur. C’est encore Galileo, notre propre réseau de satellites à l’heure où tout citoyen utilise une cinquantaine de satellites par jour et où la géolocalisation est partout. C’est aussi la digue de Montesson qui protège les habitants des inondations, en partie financée par l’UE. Oui, l’Europe qui gagne existe ! Ce sont des projets qui réussissent et qui changent vraiment notre quotidien.  

Mais nous avons aussi constaté ensemble que l’Europe n’a jamais été aussi menacée. Nombreux sont ceux qui aimeraient la voir revenir en arrière, se recroqueviller. Les populistes hostiles à la coopération européenne ne proposent en prétendant résoudre les problèmes que des mesures susceptibles de les aggraver. Ils menacent ces valeurs, ces réussites et ces acquis que nous avons en partage. Ils mettent en péril notre avenir commun. Car face aux grandes puissances démographiques, économiques et commerciales que sont la Chine ou les États-Unis, une Europe renforcée est indispensable si nous voulons continuer à peser sur le cours du monde. Indispensable si nous voulons que la France elle-même reste forte.  

Nous n’avons pas le droit de renoncer à l’Europe ! Nous avons besoin d’elle aujourd’hui plus que jamais. Alors si aujourd’hui, une partie de nos concitoyens n’en voit plus l’intérêt, il n’y pas d’hésitation : il faut la changer ensemble pour que demain elle réponde mieux à nos besoins et nos aspirations. Pour que demain elle protège mieux chacun de nous et l’environnement dans lequel nous vivons. C’est ce que propose la liste Renaissance.  

Fidèles aux réformes que nous avons engagées au niveau national jusqu’ici, nous voulons orienter les aides agricoles vers des modèles propres, développer l’agriculture bio, diviser les pesticides par deux d’ici 2025 et garantir des revenus dignes à nos producteurs : c’est comme cela que nous protégerons notre art de vivre, la qualité des produits que nous consommons, notre santé et nos agriculteurs. Nous protégerons nos intérêts économiques, en facilitant l’émergence de champions industriels européens pour défendre nos intérêts économiques dans le monde, ou en taxant les géants du numérique en Europe comme nous le faisons en France, quitte à mettre un terme à la règle de l’unanimité. Nous harmoniserons l’impôt sur les sociétés entre les pays européens pour mettre fin à la concurrence déloyale qui nuit à nos entreprises françaises. Nous protégerons nos artisans en étendant les AOP aux produits issus de l’artisanat de nos régions. Nous protégerons aussi les travailleurs les plus vulnérables en mettant en œuvre un salaire minimum adapté à chaque pays européen. Nous donnerons à l’Europe des moyens plus importants pour se défendre contre les nouvelles menaces que sont la cybercriminalité et le terrorisme. Avec le Pacte Simone Veil, nous protégerons les droits des femmes en incitant les États membres à introduire dans leur législation les mesures les plus avancées ayant fait leurs preuves ailleurs en Europe.  

Nous nous battrons aux côtés de nos alliés au Parlement européen pour une Europe qui avance avec et pour ses citoyens, qui porte haut nos valeurs fondatrices et nos espoirs de progrès. Face au repli, aux divisions, une seule voie s’ouvre à nous pour un avenir européen à la hauteur de la volonté que nous partageons tous de laisser à nos enfants un monde meilleur : c’est celui de la Renaissance, pour une Europe qui protège. Nous devrons, tous, faire preuve de ces « efforts créateurs » que Robert Schumann appelait de ses vœux pour relever le défi. Oui tous, car nous ne sommes pas uniquement les habitants de l’Europe mais bien ses citoyens. Avec les responsabilités, les droits et les devoirs qui en découlent.

 

Le 26 mai, il n’y aura qu’un seul tour. Ce n’est pas seulement une élection politique qui se jouera, c’est bien notre avenir commun.

 


Circonscription :

  • Tractage du programme de la liste Renaissance pour les européennes au marché de Maisons-Laffitte

 


Circonscription :

  • Tractage du programme de la liste Renaissance pour les européennes au marché de Montesson

 

 


Assemblée nationale :

  • Colloque organisé par l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice intitulé « L’équilibre des peines : de la prison à la probation » : participation à la table-ronde « Nouvelles pratiques dans les prisons : vers une peine plus efficace ? »

 

 

  • Réunion d’équipe hebdomadaire
  • Rendez-vous avec Sylvain Waserman, vice-président de l’Assemblée nationale et rapporteur de projet de révision du règlement de l’Assemblée nationale
  • Séance publique : examen du projet de loi relatif à l’entrée en fonction des représentants au Parlement européen élus en 2019 ; examen du projet de loi de transformation de la fonction publique (16h-20h, 21h30-1h)

   

 

Assemblée nationale :

  • Rendez-vous avec Maître Patrice Tacita, représentant extérieur du Bâtonnier de Guadeloupe
  • Conférence des Présidents
  • Rencontre avec Almir Narayamoga Surui, chef indien d’Amazonie et figure emblématique de la lutte contre la déforestation en Amérique Latine

 

 

  • Cérémonie du souvenir en hommage aux députés et aux membres du personnel de l’Assemblée nationale morts pour la France au cours de la guerre de 1939-1945
  • Cérémonie d’hommage national au Maître Cédric de Pierrepont et au Maître Alain Bertoncello, présidée par le Président de la République
  • Réunion des commissaires aux Lois La République en Marche
  • Séance publique : questions au gouvernement ; examen du projet de loi de transformation de la fonction publique (16h-20h, 21h30-1h)
  • Réception des commissaires aux Lois organisée par le Premier Questeur, Florian Bachelier

 


Assemblée nationale :

  • Présidence de la commission des Lois : examen de la proposition de résolution modifiant le Règlement de l’Assemblée nationale (9h-13h, 16h30-20h puis 21h-1h)

 

 

  • Déjeuner de travail avec Charlotte Caubel et Florence Hermite, conseillères justice du Premier ministre
  • Rendez-vous avec Sonya Djemni-Wagner, conseillère justice du Président de la République

     


Assemblée nationale :

  • Séance publique : examen du projet de loi de transformation de la fonction publique (9h-13h, 16h-20h, puis 21h30-1h)

 

 

  • Déjeuner de travail avec Sébastien Lecornu, Ministre chargé des collectivités territoriales

 


Assemblée nationale :

  • Séance publique : examen du projet de loi de transformation de la fonction publique

 

Circonscription :

  • Réunion publique sur l’Europe en présence de Julien Denormandie, Ministre de la Ville et du Logement, ainsi que Sophie Segond et France Mochel, candidates Renaissance aux élections européennes

   

 


Circonscription :

  • Tractage du programme de la liste Renaissance pour les européennes au marché du Vésinet
  • Marché de l’Europe à Saint-Germain-en-Laye

 

 

  • Concert de célébration des 150 ans de l’Alliance musicale de Maisons-Laffitte et du Mesnil-le-Roi au Stade André Malraux du Mesnil-le-Roi

 

 


Ciconscription :

  • Tractage du programme de la liste Renaissance pour les européennes au Marché Debussy à Sartrouville

 

 

 

Pour rester informé(e) de l’actualité de Yaël Braun-Pivet, inscrivez-vous ICI.

Pas de commentaires

Poster un commentaire