Le billet de la semaine du 12 au 18 janvier 2019

« La liberté des uns s’arrête là où commence la violence des autres. »

 

Les casseurs n’auront jamais le dernier mot. Ces derniers mois, les manifestations organisées dans notre pays ont été trop souvent émaillées de débordements et de violences commises par des individus dont le seul objectif est d’en découdre avec les forces de l’ordre, de s’en prendre à nos biens publics, aux boutiques de nos commerçants et même aux symboles de notre République.

On ne peut tolérer que nos rues deviennent le théâtre d’agissements insupportables, que ces casseurs discréditent un mouvement de colère légitime, que des citoyens renoncent à aller exprimer leur opinion par peur des troubles.

Les responsables doivent répondre de leurs actes. Et la liberté pour chacun de manifester ses opinions dans le calme et la sécurité doit être préservée. Pour ce faire, il est aujourd’hui nécessaire de renforcer notre arsenal juridique pour prévenir et pour punir les violences. C’est la raison pour laquelle nous examinerons dès la semaine prochaine en commission des Lois une proposition de loi afin de faire évoluer notre droit. Elle nous permettra de sanctionner plus sévèrement ceux qui organisent des manifestations non-déclarées et ceux qui se rendent armés ou masqués aux manifestations avec pour seule intention celle de nuire à l’ordre public. Elle nous permettra de renforcer la responsabilité civile des casseurs : pourquoi les contribuables devraient-ils payer pour les dégradations commises par ces individus ? Enfin, nous pourrons interdire aux personnes connues pour être des casseurs de se rendre sur les lieux de manifestations. Nous veillerons de la même manière au respect de l’ordre public et des libertés publiques afin de permettre à chacun d’exercer son droit à manifester dans le calme.

Notre démocratie se nourrit de débat, pas de violence. Les Maires de l’Eure et le Président de la République mardi dernier ont d’ailleurs montré qu’un dialogue respectueux et fructueux est possible, malgré les divergences. Il n’y aura pas d’impunité pour ceux qui veulent détruire. Quant à ceux qui souhaitent construire, avancer, ils sont les bienvenus au Grand débat national et auront toujours voix au chapitre !

 


Les députés LREM et MoDem des Yvelines ont le plaisir de vous convier à leur cérémonie de vœux 2019samedi 26 janvier à 17h au Manège Royal de Saint-Germain-en-Laye. Pour participer à cet événement, merci de vous inscrire ici :
 
L’inscription à l’événement est obligatoire. Si vous n’êtes pas inscrit à l’événement, l’organisation se réserve le droit de refuser l’accès à l’événement. Les inscriptions seront clôturées le 21 janvier.

 

 

Date à retenir : le comité “Ensemble marchons ! Transformons Sartrouville !” organise un grand débat le 25 janvier à 20h, salle des doléances (rue Henri Dunant – 78500 SARTROUVILLE).

Vous serez prochainement informés des réunions de débat à venir dans la 5ème circonscription des Yvelines. D’ici là, si vous souhaitez contribuer, vous pouvez le faire via la plateforme mise en ligne sur mon site internet ou en vous inscrivant sur le site du Grand débat national.

 

 

Circonscription :

  • Déjeuner des autorités de l’Association Syndicale du Parc de Maisons-Laffitte

 

 


Assemblée nationale :

  • Audience solennelle de début d’année judiciaire de la Cour de cassation

 

 

  • Déjeuner du bureau du groupe La République en Marche
  • Réunion des commissaires aux Lois La République en Marche
  • Rendez-vous de travail avec le Premier ministre, Edouard Philippe
  • Réunion de rentrée du groupe La République en Marche

 

Circonscription :

  • Cérémonie des vœux de Pierre Fond, Maire de Sartrouville

 

 


Assemblée nationale :

  • Conférence des Présidents
  • Réunion du groupe La République en Marche
  • Réunion des commissaires aux Lois La République en Marche autour du Ministre de l’intérieur, Christophe Castaner

 

 

  • Audience solennelle de rentrée de la Cour d’appel de Paris
  • Séance publique : examen des projets de loi ordinaire et organique de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice et relatif au renforcement de l’organisation des juridictions

 


Assemblée nationale :

  • Présidence de la commission des Lois : audition des candidats proposés par les Présidents de la République et de l’Assemblée nationale à la nomination en qualité de membres du Conseil supérieur de la magistrature
  • Séance publique : examen des projets de loi ordinaire et organique de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice et relatif au renforcement de l’organisation des juridictions

 

 


Assemblée nationale :

  • Audience solennelle de rentrée de la Cour des comptes en présence du Premier ministre

 

 

  • Réunion de travail sur la proposition de loi visant à prévenir les violences lors des manifestations et à sanctionner leurs auteurs
  • Séance publique : examen des projets de loi ordinaire et organique de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice et relatif au renforcement de l’organisation des juridictions (15h-20h, 21h30-1h)

 


Assemblée nationale :

  • Séance publique : examen des projets de loi ordinaire et organique de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice et relatif au renforcement de l’organisation des juridictions (15h-20h, 21h30-1h)
  • Visite de l’établissement pour mineurs de Porcheville

 

Pas de commentaires

Poster un commentaire