Le billet de la semaine du 5 au 9 novembre 2018

 

Lundi soir, je suis allée prêter main forte à une équipe de bénévoles de l’unité locale de la Croix-Rouge de Sartrouville lors d’une maraude. Jusque tard dans la soirée, nous avons arpenté les rues à la rencontre des sans-abris, de Saint-Germain-en-Laye aux Mureaux en passant par Achères. Nous leur avons offert repas, boissons chaudes et vêtements, mais aussi, peut-être surtout, réconfort et oreille attentive.

 

Toute l’année, dans les Yvelines, deux équipes de professionnels du Samu social se relaient chaque jour de 16h à 1h du matin pour porter assistance aux plus démunis, renforcées par les équipes de bénévoles des associations de solidarité. Cette année, ce sont déjà plus de 8886 interventions qui ont eu lieu dans notre département.

Ces bénévoles pratiquent la fraternité en actes simples et concrets, en donnant de leur temps sans autre motivation que le souci de l’autre. Nous ne les remercierons jamais assez de faire ainsi vivre les valeurs qui sont au cœur de notre République.

Etre un acteur de solidarité, c’est aussi se décentrer, changer de regard sur la pauvreté et l’exclusion, sur ces personnes qui, tous les jours, frappent aux portes des associations. La pauvreté a mille visages : celui de cette famille croisée à Achères, de ces hommes et femmes isolés rencontrés à Saint Germain, de ces seniors, ces étudiants ou ces mamans élevant seules leurs enfants reçus aux Restos du Cœur, lorsque je dirigeais le centre de Sartrouville. La pauvreté, ce sont près de 9 millions de nos concitoyens dont 3 millions d’enfants. Certains dorment dehors, d’autres sont accueillis dans des hébergements d’urgence, d’autres encore s’escriment pour conserver un logement pérenne. Certains travaillent, d’autres pas. Certains sont nés dans la pauvreté, d’autres y sont tombés.

Les chiffres nous rappellent à quel point il est urgent d’agir. La variété des situations, à quel point il est complexe d’agir. Ce qui est certain, c’est que nous ne pouvons plus nous contenter de demi-mesures, de légers suppléments accordés au gré des budgets pour atténuer les situations les plus pénibles. C’est pourquoi nous avons défini un plan pauvreté global, privilégiant l’activité et l’accompagnement dès le plus jeune âge. C’est pourquoi nous avons choisi de simplifier notre système pour que chacun accède plus facilement à ses droits. C’est enfin pourquoi nous consolidons depuis 2017 les filets de sécurité qui permettent aux plus vulnérables d’entre nous de faire face.

Par le passé, trop d’ambitions en matière de lutte contre la pauvreté se sont heurtées au mur des clivages partisans et des changements de cap. Aujourd’hui, notre engagement en faveur d’une société plus juste est et restera total, à la hauteur de celui des bénévoles, qui m’inspire chaque jour un peu plus.

 

 

Assemblée nationale :
  • Rendez-vous avec Maître Christiane Féral-Schuhl, Présidente du Conseil National des Barreaux
  • Déjeuner avec Madame Isabelle Verrecchia, Délégué générale de la Fondation M6
  • Rendez-vous avec Maître Jean-Pierre Mignard et Maître Pierre-Emmanuel Blard, Lysias Partners
  • Rendez-vous avec Monsieur Marc Fesneau, Ministre chargé des relations avec le Parlement

 

Circonscription :
  • Maraude avec la Croix-Rouge de Sartrouville (retrouver l’article sur mon site internet ICI)

 

 


Assemblée nationale :
  • Présidence de la commission des Lois : audition de Madame Nicole Belloubet, ministre de la Justice, et discussion générale des projets de loi ordinaire et organique de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice et relatif au renforcement de l’organisation des juridictions
  • Dîner de travail sur la stratégie pauvreté autour de Mesdames Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé, et Christelle Dubos, Secrétaire d’Etat

 

 


Assemblée nationale :
  • Présidence de la commission des Lois : examen des projets de loi ordinaire et organique de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice et relatif au renforcement de l’organisation des juridictions (9h-12h, 14h-16h, 17h-20h, 21h15-1h)
  • Déjeuner de travail des commissaires aux Lois La République en Marche autour de Monsieur Gilles Le Gendre, Président du groupe La République en Marche

 

 


Assemblée nationale :
  • Présidence de la commission des Lois : examen des projets de loi ordinaire et organique de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice et relatif au renforcement de l’organisation des juridictions (9h30-13h, 14h30-20h, 21h-1h)

 

 


Assemblée nationale :
  • Présidence de la commission des Lois : examen des projets de loi ordinaire et organique de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice et relatif au renforcement de l’organisation des juridictions (9h30-13h, 14h30-20h, à confirmer soirée)

 

Pas de commentaires

Poster un commentaire