L’égalité entre femmes et hommes ne doit plus être une exigence, mais une évidence !

L’égalité entre femmes et hommes ne doit plus être une exigence, mais une évidence !

 

De gauche à droite : Erin Doherty, directrice de la rédaction de Elle, Yaël Braun-Pivet, Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations et Claire Leost, directrice générale de CMI Media.

 

« Quand j’amène ma fille à l’Assemblée, je suis un super-héros. Une femme députée qui fait pareil est une mère indigne. Il faut qu’on change car les super-héros sont souvent plutôt des super-héroïnes à mon sens ». Cette phrase a été prononcée par mon collègue député Erwan Balanant lors de la conférence sur la place des femmes en politique que j’organisais ce jeudi à l’Assemblée nationale, en partenariat avec le magazine Elle. Il me semble qu’elle illustre parfaitement les dernières étapes à franchir avant de parvenir à une égalité réelle entre hommes et femmes, en politique comme dans d’autres domaines.

 

De gauche à droite : Erwan Balanant, député MoDem du Finistère, et Bérangère Abba, députée LREM de Haute-Marne

Dernières étapes, car le chemin parcouru est déjà long. Nous sommes sur la bonne voie ! Je le rappelais en introduction de la conférence. Notre Assemblée compte aujourd’hui 224 femmes sur 577 contre 8 seulement en 1968, le Sénat 116 femmes sur 348 contre 5 en 1968 ; les conseils départementaux, régionaux et municipaux sont presque tous paritaires. Le travail du législateur a été clé dans cette progression, en particulier depuis la révision constitutionnelle de 1999 : l’article 1 de notre Constitution prévoit depuis que « la loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives » et a permis l’adoption de plusieurs lois en ce sens.

L’heure est désormais – et de nombreux intervenants l’ont ainsi rappelé jeudi – au changement des mentalités pour franchir ces dernières étapes. La lutte contre le sexisme et les violences sexistes doit se poursuivre sans relâche, les femmes doivent s’entraider pour réussir ensemble, nous devons briser le plafond de verre, la charge mentale doit être mieux partagée au sein des couples et nous devons continuer à tordre le cou à certains stéréotypes. Ma collègue Claire Pitollat le rappelait : si le groupe La République en Marche à l’Assemblée est aujourd’hui paritaire, les hommes vont plus aux finances et à la défense, les femmes aux affaires sociales. Enfin, bien sûr, la légitimité des femmes à s’engager ne doit plus être remise en cause, ni par les autres ni par elle-même. L’autocensure existe encore alors que faire de la politique demande du travail, de la résilience et des convictions, qualités partagées par autant de femmes que d’hommes. La Ministre Marlène Schiappa l’a rappelé en conclusion de la conférence : la femme la plus difficile à investir ou à élire est celle qui ne candidate pas !

 

De gauche à droite : Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, Anne-Cécile Sarfati, rédactrice en chef de Elle.

 

Nous avons aussi évoqué les contraintes propres au monde politique et la conclusion est la même : pour surmonter celles qui restent, nous avons besoin que les femmes continuent à s’engager. J’ai fait mienne une phrase de Simone Veil qui disait : « ma revendication en tant que femme c’est que ma différence soit prise en compte, que je ne sois pas contrainte de m’adapter au modèle masculin ». Un exemple concret : ces réunions si fréquentes organisées tard le soir, à l’heure du bain ou des devoirs. Marlène Schiappa y amène parfois ses enfants, faute de pouvoir faire autrement autant que pour souligner le caractère peu opportun de ces horaires. Je suis convaincue que nos collègues hommes sont de plus en plus nombreux à accorder autant d’importance à leur vie de famille qu’à leur vie professionnelle. Et je crois aussi que plus nous serons nombreuses et plus nous irons haut, plus le monde politique sera susceptible de changer. En résumé, nous avons toutes et tous à y gagner !

Alors, mesdames, si vous avez envie de vous engager en politique, allez-y et osez prendre votre place ! En politique comme ailleurs, l’égalité entre hommes et femmes ne doit plus être une exigence, mais une évidence.

 

Dans la presse :

  • Invitée de la matinale de RFI (retrouvez mon interview ICI)

Assemblée nationale :

  • Visite du Centre national d’évaluation au centre pénitentiaire de Fresnes
  • Séance publique : débat sur la politique migratoire de la France et de l’Europe (retrouvez mon intervention lors de ce débat ici)
 

Assemblée nationale :

  • Audition de Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur et Laurent Nuñez, secrétaire d’Etat, par la Délégation Parlementaire au Renseignement sur l’attaque du 3 octobre à la Préfecture de Police de Paris
  • Conférence des Présidents
  • Cérémonie d’hommage aux victimes
  • Réunion des commissaires aux Lois
  • Séance publique hommage aux victimes ; questions au gouvernement
  • Présidence de la commission des Lois : audition de Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur et Laurent Nuñez, secrétaire d’Etat
   

Assemblée nationale :

  • Bureau du groupe La République en Marche
  • Présidence de la commission des Lois :
    • bilan de l’activité de la commission des Lois (retrouvez le bilan de la commission ICI)  et de l’application des textes promulgués relevant de sa compétence
    • retour sur la mise en œuvre de quatre lois (sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme ; protection des données personnelles ; lutte contre les violences sexuelles et sexistes ; asile, immigration et intégration)
   
  • Réunion des membres La République en Marche du bureau de la commission des Lois
  • Rendez-vous avec Philippe Gomès et Philippe Dunoyer, députés de Nouvelle-Calédonie
  • Réunion du bureau de la commission des Lois
  • Mission d’information sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie : nomination en qualité de rapporteure de cette mission aux cotés de Christian Jacob, Président
 

Assemblée nationale :

  • Conférence Elle Active sur le thème de la parité en politique à l’Assemblée nationale
   
  • Déjeuner de travail de la Délégation Parlementaire au Renseignement au siège de la DGSI
  • Séance publique :
    • examen de la proposition de loi visant à agir contre les violences faites aux femmes ;
    • examen de la proposition de loi relative aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants
 

Assemblée nationale :

  • Rencontre avec les commerçants de Sartrouville, aux côtés de Pierre Prigent, adjoint au Maire en charge du commerce
   
  • Rendez-vous citoyens à la permanence
  • Forum de l’emploi à Sartrouville
   

Pour rester informé(e) de l’actualité de Yaël Braun-Pivet, inscrivez-vous ICI.

Pas de commentaires

Poster un commentaire