Newsletter

Abonnez-vous au billet de la semaine :

* mention obligatoire

*Je certifie avoir plus de 15 ans et je consens conformément à l’article 4 du RGPD au traitement de mes informations personnelles communiquées sur le formulaire d’inscription à la newsletter.

Votre inscription à la newsletter de la députée Yaël Braun-Pivet vous permettra de recevoir des newsletter et des communications de Yaël Braun-Pivet sur la base légale de l’article 6.1.a du règlement européen en matière de protection des données personnelles (consentement). Conformément à l’article 1.3.1.e nous vous informons que le destinataire de vos données est l’équipe parlementaire de Yaël Braun-Pivet via la plateforme d’envoi d’e-mailing Mailchimp.

La durée de traitement des données est limité au temps pendant lequel vous êtes inscrit à nos services de communication, étant entendu que vous pouvez vous y désinscrire à tout moment, soit en adressant un mail à l’adresse contact@yaelbraunpivet.fr soit directement via le lien de désinscription présent à la fin de chaque mail.

La fourniture de votre mail est nécessaire pour recevoir les communications susmentionnées.

Conformément à l’article 1.3, le responsable du traitement est l’équipe parlementaire de Yaël Braun-Pivet. Vous disposez du droit de demander au responsable du traitement l’accès aux données à caractère personnel, la rectification ou l’effacement de celles-ci, ou une limitation du traitement relatif à la personne concernée, ou du droit de s’opposer au traitement et du droit à la portabilité des données. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Twitter

“La peine de mort est abolie”.
Cette phrase a été prononcée il y a 40 ans.
J’ai l’honneur de remercier M. Badinter, et ceux qui ont œuvré pour ce combat. Nous avons aujourd’hui un devoir de vigilance pour lutter pour une abolition universelle. #Abolition #peinedemort #1981

2

"La justice française ne peut être une justice qui tue", assène @YaelBRAUNPIVET pour qui la peine de mort ne "protège pas, ne dissuade pas, ne répare pas". #PeineDeMort #DirectAN

Tous ensemble, faisons des années qui viennent celles d’une police et d’une justice efficaces. D’un État qui protège et qui libère. De l’autorité républicaine. Vive la Police nationale, vive la Gendarmerie nationale, vive la République et vive la France !

Charger Plus