Pour et avec les élus locaux !

 

Pour et avec les élus locaux !

 

Rencontre avec les élus locaux à Angers autour du projet de loi relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique – 21 octobre 2019

 

« On est là pour la République, pour porter ses valeurs ». « On aime ce qu’on fait. On est sollicité par les gens. Tant qu’on est utile, tout va bien ». « On a toujours l’impression d’être écartelé entre sa vie professionnelle et sa vie publique ». « J’étais partout et nulle part en même temps donc j’ai arrêté ma vie professionnelle ».

Des paroles de Maires qui traduisent parfaitement la réalité duale des élus locaux : un engagement sans limite et une fierté justifiée d’agir au service des Français et de la République d’une part ; des difficultés liées aux obstacles rencontrés dans l’exercice de leurs fonctions d’autre part. C’est pour mieux reconnaitre cet engagement et répondre à ces difficultés que nous examinerons bientôt en commission des Lois le projet de loi relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique.

Afin de préparer ces débats, une délégation de la commission des Lois est allée cette semaine à la rencontre d’élus locaux sur le terrain, à Angers et à Melun. Ce projet de loi est un projet pour les élus et pour les communes. C’est la raison pour laquelle j’ai tenu à organiser cet exercice de dialogue et d’écoute hors-les-murs de l’Assemblée, au plus près des territoires et de la réalité des élus locaux pour lesquels nous légiférons. Un exercice indispensable pour que ce projet de loi réponde concrètement aux attentes des maires et de leurs concitoyens et permette d’atteindre effectivement les objectifs que nous nous sommes fixés : faciliter la vie quotidienne des élus, renforcer leurs droits et accorder plus de libertés locales pour agir au plus près du terrain. Tout cela doit permettre de rapprocher les élus des citoyens et contribuer à redonner foi en l’action politique.

 

Rencontre avec les élus locaux à Melun autour du projet de loi relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique – 22 octobre 2019

 

Ce projet de loi entend revaloriser la commune, premier niveau de service public pour de nombreux citoyens et partie intégrante de l’identité française. Parce que les Français sont attachés à leur mairie et à leur maire, réel échelon de proximité, il est nécessaire de leur redonner des capacités d’action sur le terrain. Alors que les sondages nous rappellent qu’un maire sur deux ne souhaite pas se représenter en 2020, ce projet doit aussi permettre de répondre à la crise des vocations au niveau local. Une question centrale est celle de l’entrée puis de la sortie du mandat. Nous y répondrons par un droit à la formation réelle. Il s’agit d’aider les maires à acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de leur mandat et de faciliter leur reconversion. Alors que tant d’élus sont contraints de laisser de côté leur vie professionnelle, penser à l’après-mandat, c’est s’assurer que le travail accompli au service des citoyens soit mieux valorisé. C’est aussi permettre une meilleure représentativité de la diversité de la société française dans les conseils municipaux en rendant le mandat plus accessible à tous.

Les élus locaux sont les visages de la République sur nos territoires. Ils sont les piliers de la proximité de l’action publique. Il est indispensable de les renforcer et c’est le sens de ce projet de loi. Après la stabilité dans le temps des dotations de l’Etat en faveur des collectivités, la création d’une Agence nationale de cohésion des territoires pour soutenir les plus fragiles d’entre eux et avant la constitution d’un droit à la différenciation territoriale et l’engagement d’une nouvelle phase de décentralisation, ce projet de loi est une étape de plus dans la construction de relations solides et sereines entre l’État et les collectivités. Brique après brique, nous menons une politique ambitieuse en faveur de nos territoires pour améliorer concrètement le quotidien de leurs habitants.

 



   

Le projet de système universel de retraite nous concerne tous et engage les générations futures. Parce que la solidarité de demain doit se décider collectivement, ce futur système doit être construit avec l’ensemble des Français et chacun doit pouvoir s’exprimer, échanger et débattre. C’est pourquoi j’organise trois ateliers dans la 5ème circonscription des Yvelines afin de recueillir l’avis, les préoccupations et les idées des citoyens sur le système actuel et la réforme à venir :

  • Le samedi 16 novembre à 10h au Mesnil-le-Roi, Espace Georges Brassens (100, rue Jules Rein)
  • Le vendredi 29 novembre à 9h au Vésinet, Permanence parlementaire (17, rue Auber)
  • Le vendredi 6 décembre à 18h30 à Sartrouville, Salle des Doléances (rue Henri Dunant)

Tous les habitants de la circonscription et au-delà seront les bienvenus lors des ateliers. Si vous souhaitez participer : inscrivez-vous ici !

 


Assemblée nationale :

  • Rencontre avec les élus locaux à Angers autour du projet de loi relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique

 


Assemblée nationale :

  • Rencontre avec les élus locaux à Melun autour du projet de loi relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique

   

  • Intervention auprès des magistrats du Cycle approfondi d’études judiciaires de l’Ecole Nationale de la Magistrature, aux côtés de Philippe Bas, Président de la commission des Lois du Sénat

   

  • Présidence de la commission des Lois :
    • audition de Nicole Belloubet, ministre de la Justice, examen pour avis et vote des crédits de la mission « Justice »

   

  • Diner de travail autour de Nicole Belloubet, ministre de la Justice
  • Présidence de la commission des Lois :
    • audition d’Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des comptes publics, examen pour avis et vote des crédits du programme « Fonction publique » de la mission « Gestion des finances publiques et des ressources humaines »

   


Assemblée nationale :

  • Déjeuner de travail avec Dominique Bussereau, Président de l’Association des Départements de France
  • Présidence de la commission des Lois :
    • audition de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et de Sébastien Lecornu, ministre en charge des collectivités territoriales, examen pour avis et vote des crédits de la mission « Relations avec les collectivités territoriales »
 
 
  • Diner de travail autour de Sébastien Lecornu, ministre en charge des collectivités territoriales, sur le projet de loi relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique

 


Assemblée nationale :

  • Présidence de la commission des Lois :
    • audition de Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, examen pour avis et vote des crédits des missions « Administration générale et territoriale de l’État », « Sécurités », « Sécurité civile », « Immigration »

 


Assemblée nationale :

  • Déplacement à Marseille :
    • Réunion de travail à la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, aux côtés d’Alexandra Louis, députée
    • Vernissage de l’exposition « Prison miroir » à la Friche la Belle de Mai

 

Pour rester informé(e) de l’actualité de Yaël Braun-Pivet, inscrivez-vous ICI.

Pas de commentaires

Poster un commentaire