Remise du prix de la Femme d’Influence Politique Espoir

Touchée et encouragée

Mercredi soir, j’ai eu l’honneur de me voir remettre le prix de la femme d’influence politique espoir 2017 au cours d’une cérémonie organisée par l’association « Génération Femmes d’Influence » au Palais Brongniart à Paris. J’ai ainsi été distinguée par un jury composé de personnalités éminentes issues d’horizon différents.

Je mesure le chemin déjà parcouru depuis mon élection comme députée des Yvelines puis comme présidente de la commission des Lois de l’Assemblée nationale. Mais, à travers moi, cette distinction est aussi un hommage à cette nouvelle génération de parlementaires à laquelle j’appartiens. La liste des personnalités nommées à mes côtés en témoigne puisque mes collègues Laëtitia AVIA, Typhanie DEGOIS et Cendra MOTIN en faisaient également partie. Nous avons l’ambition de transformer notre vie démocratique et de répondre aux préoccupations de nos concitoyens.

C’est notamment dans cet esprit que je me suis pleinement engagée, comme rapporteure de ces textes, pour l’adoption des lois relatives à la confiance dans la vie politique. Elles ont permis de traduire dans le droit positif des engagements que le Président de la République et les députés de la majorité avaient pris durant la campagne électorale. Je suis fière du travail que nous avons accompli à cette occasion, comme de celui qui a présidé à l’adoption de la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, qui a accompagné la sortie de l’état d’urgence. D’autres rendez-vous tout aussi importants nous attendent. Je pense à la révision constitutionnelle, à la loi d’orientation et de programmation pour la justice et aux nombreuses réformes annoncées en matière de procédure pénale ou de procédure civile. Je pense encore à la mise en œuvre de la police du quotidien. Sur chacun de ces chantiers, nous souhaitons travailler de manière approfondie avec le Gouvernement. C’est également dans cette perspective que j’ai pris l’initiative de remettre la question pénitentiaire au cœur de la réflexion de la commission des Lois, parallèlement à celle engagée par le ministère de la justice sur le sens et l’exécution des peines, sous l’égide des « Chantiers de la Justice ». Je souhaite sincèrement que ce travail partagé nous permette de faire évoluer de manière très concrète la situation carcérale, dans l’intérêt des détenus et des personnels de l’administration pénitentiaire. Nous aurons l’occasion d’en reparler.

En attendant, je reçois ce prix comme un encouragement à continuer dans la voie que nous avons ouverte.

 

1Commentaire
  • Pierre Dufournet
    Posté le 18:15h, 01 décembre

    bravo pour la distinction reçue. Vous honorez la République en Marche. Bon courage pour la suite qui s’annonce ardue. Soyez assurée de notre soutien pour poursuivre