Visite de Yaël Braun-Pivet au commissariat de Trappes

Communiqué de presse – 22 janvier 2018

Visite de Yaël Braun-Pivet, Présidente de la commission des Lois de l’Assemblée nationale, au commissariat de Trappes 

 

Yaël BRAUN-PIVET, Présidente de la commission des Lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République s’est rendue le 22 janvier au commissariat de Trappes, à la rencontre des forces de l’ordre. Plusieurs députés de la commission ont également procédé à des visites ce jour, ainsi qu’au cours des mois précédents. Ces visites de terrain viendront nourrir un échange de vue au cours d’une réunion de la commission mercredi 24 janvier.

Dès le début de la législature, il a été décidé au sein de la commission des Lois d’appréhender les sujets à partir du terrain. Après une série de visites fructueuses dans plusieurs établissements pénitentiaires sur l’ensemble du territoire français, Yaël Braun-Pivet ainsi que 26 membres de la commission, ont procédé à des visites de commissariats et de gendarmeries dans plusieurs régions françaises, aujourd’hui et au cours des mois précédents. La présidente a ainsi rappelé que l’objectif de ces visites était de « manifester aux forces de sécurité le soutien de la représentation nationale quant au travail qu’ils effectuent, dans un contexte difficile, et de recueillir leurs idées sur les futures réformes ».

Au cours d’une visite de deux heures au commissariat, la Présidente a pu débattre en toute franchise avec les policiers présents, les interroger sur leurs conditions de travail et échanger sur les réformes à venir en matière de procédure pénale, la mise en place d’une police de sécurité du quotidien, la forfaitisation de certaines infractions ou encore les contrôles d’identité.

Yaël Braun-Pivet : « J’ai conscience des difficultés que rencontrent les forces de sécurité dans leur travail. Cette visite m’a permis de les aborder sans détours et avec les premiers concernés. Ils m’ont aussi fait part de leurs suggestions pour une plus grande effectivité de la réponse pénale et sur les instruments les mieux adaptés à la réalité du terrain. Ces échanges sont importants car c’est avec les forces de l’ordre, et non malgré elles, que les réformes à venir réussiront. C’est dans ce sens que la représentation nationale contribuera aux travaux sur le sujet. Nous nous retrouvons ce mercredi 24 janvier avec les membres de la commission pour partager nos retours d’expérience et avancer ».

 

Contact presse :

Mathilde du Pradel

Conseillère communication et relations presse

mathilde.du-pradel@clb-an.fr

 

Pas de commentaires

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour le moment.