Communiqué de presse : refus de coopération de la part de Twitter France avec les services de police

Communiqué de presse

 

 Le 30 juillet dernier, j’ai déposé plainte pour injures et menaces à la suite d’une série de tweets injurieux à caractère sexiste, raciste et antisémite. Depuis, Twitter France refuse de répondre aux demandes des services de police judiciaire en charge de l’enquête, et n’a pas non plus daigné répondre à mon courrier* adressé voilà près de deux mois.

Cette absence totale de coopération n’est pas acceptable. Encore moins alors que la terrible augmentation du nombre d’actes antisémites en 2018 nous rappelle à quel point l’ombre de la « bête immonde » continue de planer sur notre société. Il ne peut plus y avoir d’impunité pour les auteurs de tels messages de haine. J’appelle chacun à prendre ses responsabilités en ce sens : les plateformes doivent elles aussi participer de la protection des victimes et de l’application de la loi. L’indifférence est dangereuse : il est de notre devoir à tous de nous mobiliser pour lutter contre les discours de haine, en ligne comme sur le terrain.

 

 

*Courrier ci-dessous :

Pas de commentaires

Poster un commentaire