Concert inaugural après la restauration de l’église Saint-Vincent

Vendredi 5 avril, j’ai assisté au concert inaugural donné à la suite des travaux de restauration de l’église Saint-Vincent du Mesnil-le-Roi, invitée par le maire Serge Caseris. Pierre Fond, vice-président du Conseil départemental, président de la communauté d’agglomérations de St Germain Boucle de Seine (CASGBS), et Maire de Sartrouville, ainsi qu’Alexandra Dublanche, vice-présidente du Conseil Régional de la région Ile de France, conseillère communautaire à la CASGBS et adjointe au Maire de Sartrouville étaient également présents, ainsi que Marc Demeure, maire honoraire du Mesnil-le Roi.

Cuivres et jazz au programme

Le quintette de cuivres Or Notes Brass, accompagné du célèbre soliste Eric Aubier à la trompette, nous ont donné à entendre un programme virtuose et d’une grande variété musicale, de Lafosse à Puccini, en passant par la célébrissime Rhapsodie in Blue de George Gershwin. Le lendemain, la maire organisait une fête médiévale pour donner à tous les Mesnilois l’occasion de participer à cette inauguration.

Trois ans de travaux et un résultat à la hauteur

Construite entre 1550 et 1587 par le seigneur du Mesnil Antoine Le Moyne, l’église Saint-Vincent a subi de nombreuse dégradations suite aux intempéries et aux guerres. Ces trois dernières années, les travaux de restauration ont été menés en 2 phases. D’abord sur l’extérieur en 2016 et 2017, à l’exception des façades du clocher déjà restaurées en 2007, les travaux ont consisté à la purge et au nettoyage des parements en pierre de taille. Puis à l’intérieur de l’église en 2018 et 2019, où il s’agissait, après avoir pioché l’enduit, de consolider les maçonneries internes désorganisées, calfeutrer les fissures et refaire un enduit au mortier de chaux naturelle. L’opération totale a coûté 795 000 euros, financée par la commune, la grande générosité de ses habitants (appel aux dons), le Conseil départemental et la Direction Régionale des Affaires culturelles (DRAC).

Lieu de culte et lieu de culture, je me réjouis que l’église Saint-Vincent ait pu retrouver tout son cachet et un accueil sécurisé du public.

Pas de commentaires

Poster un commentaire