Violences conjugales : le combat continue !

 

Violences conjugales : le combat continue !

 

Vous êtes victime ou témoin de violences contre les femmes ? Appelez le 3919. Ce numéro peut sauver des vies.

 

Mardi dernier à Marly-le-Roi, une femme a perdu la vie sous les coups de couteaux de son ex-conjoint. Deux semaines plus tôt à Maisons-Laffitte, une autre femme trouvait la mort dans les mêmes conditions tragiques. Une série tragique dans les Yvelines, qui vient grossir un chiffre tragique lui aussi. 112. C’est le nombre de femmes assassinées depuis le début de l’année. Une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint.

Ces faits, ces chiffres sont insupportables. Ils nous disent l’urgence d’agir. Ils nous obligent collectivement.

Depuis deux ans, la majorité lutte activement contre les violences conjugales. Le Président a fait de l’égalité femmes hommes la grande cause de son quinquennat. Il est le premier président français à avoir dénoncé les féminicides à la tribune de l’ONU devant les chefs d’État du monde entier. En 2018 à l’Assemblée, nous adoptions la loi renforçant la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Quelques mois plus tard, le gouvernement lançait une plateforme de signalement en ligne, disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, pour permettre aux victimes et aux témoins d’échanger directement avec des policiers et des gendarmes spécialement formés aux violences sexistes et sexuelles et faciliter la plainte. Le 3 septembre dernier, la Ministre Marlène Schiappa lançait le Grenelle contre les violences conjugales. Ministres, parlementaires, administrations centrales, associations, familles et proches de victimes, avocats, magistrats, écoles de formation aux métiers de la justice, médias, professionnels de la santé, du logement, forces de l’ordre… Tous sont aujourd’hui autour de la table – et ce jusqu’au 25 novembre prochain – pour prendre des engagements communs visant à aller plus loin dans la lutte contre les violences conjugales.

Mais c’est aussi car certaines réponses doivent être mises en place le plus vite possible que nous avons adopté cette semaine en commission des Lois la proposition de loi déposée par notre collègue des Républicains, Aurélien Pradié. Lutter contre le fléau des violences conjugales est notre responsabilité collective : elle exige un travail qui dépasse les clivages partisans.

Après examen et amendement par la commission, cette proposition de loi que nous examinerons le 10 octobre dans l’hémicycle prévoit notamment de généraliser l’usage du bracelet électronique anti-rapprochement pour les conjoints violents afin de mieux prévenir les violences. Ce dispositif permet de géolocaliser et de maintenir à distance les conjoints et ex-conjoints violents par le déclenchement d’un signal, avec un périmètre d’éloignement fixé par un juge. Il a fait ses preuves en Espagne. La majorité avait souhaité pouvoir le mettre en place en France dès 2020. Cela est désormais possible. Le texte prévoit aussi de faciliter l’accès à un hébergement pour les victimes afin de mieux les protéger. Une peur justifiée de la précarité empêche aujourd’hui encore trop de femmes de quitter leur logement et de se mettre à l’abri. Nous ne pouvons pas le tolérer. Le texte prévoit enfin une meilleure prise en charge des victimes, en particulier en réduisant à six jours la réponse du juge aux affaires familiales lorsqu’il est saisi d’une ordonnance de protection, pour mettre à l’abri une personne violentée.

Ces mesures ont été adoptées dans un consensus qui honore notre Assemblée. Un travail collectif, en bonne intelligence, est toujours un service rendu à la démocratie et à l’action publique. Il nous permet d’agir rapidementefficacement, sans nous perdre dans les méandres de querelles partisanes inutiles. Il était indispensable pour répondre à l’urgence de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Le combat continue, sans relâche.

 


Circonscription :

  • Fête de la bière au Vésinet

 

 

  • Accueil d’un groupe de citoyens de la circonscription en visite à l’Assemblée nationale

 


Circonscription :

  • Départ de la Frappadigue 2019 à Sartrouville, aux côtés du Maire Pierre Fond (Retrouvez l’article sur mon site internet ICI)

   


Assemblée nationale :

  • Cérémonies d’hommage au Président Jacques Chirac, à l’Eglise Saint-Sulpice puis à l’Assemblée nationale

   

  • Réunion d’équipe hebdomadaire
  • Rendez-vous avec Guillaume Vuilletet, whip de la commission des Lois
 

Assemblée nationale :

  • Audition de la Délégation Parlementaire au Renseignement
  • Rendez-vous avec Olivier Serva, Président de la Délégation aux Outre-Mer de l’Assemblée
  • Réunion des commissaires aux Lois La République en Marche
  • Séance publique : hommage au Président Jacques Chirac, questions au gouvernement

   

  • Présidence de la commission des Lois : élection du bureau de la commission

   

  • Diner de travail autour d’Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics

 


Assemblée nationale :

  • Bureau du groupe La République en Marche
  • Présidence de la commission des Lois : examen de la proposition de loi relative aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants ; examen de la proposition de loi visant à agir contre les violences faites aux femmes ; audition conjointe avec la commission des finances et la délégation aux collectivités territoriales de Didier Migaud, Premier président de la Cour des comptes sur son rapport relatif aux finances publiques locales

   


Assemblée nationale :

  • Auditions de la Délégation Parlementaire au Renseignement
  • Rendez-vous avec Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

 

Circonscription :

  • Assemblée générale du Groupement des Entreprises des Boucles de Seine (GEBS)

 

 


Assemblée nationale :

  • Intervention au colloque« La constitution face au temps » à l’Assemblée nationale

  Circonscription :

  • Visite du Clos des vielles vignes à Montesson (Retrouvez l’article sur mon site internet ICI)

   

Pour rester informé(e) de l’actualité de Yaël Braun-Pivet, inscrivez-vous ICI.

Pas de commentaires

Poster un commentaire