28 jours : promesse tenue !

 

28 jours : promesse tenue !

 

 

C’est un progrès majeur qu’a acté le Président de la République cette semaine : la durée du congé paternité va enfin doubler, de deux semaines à un mois, à partir du 1er juillet 2021 et 7 jours sur les 28 seront rendus obligatoires.

 

Une avancée sociale majeure.

 

Deux semaines, c’était trop peu. Trop peu pour les nourrissons qui ont besoin de la présence de leurs parents pour se développer. Trop peu pour les mères, qui, trop souvent, après l’accouchement et dans les premières semaines de l’enfant, doivent assumer seules les charges de la famille. Trop peu pour les pères, qui sont nombreux à demander à pouvoir passer plus de temps avec leur enfant, leur famille. Le doublement du congé paternité est donc une avancée sociale majeure :

  • En matière d’égalité femmes-hommes, tant dans la vie familiale et le partage des tâches qu’en matière professionnelle. On sait en effet que la maternité marque souvent un point de rupture dans la carrière professionnelle des femmes, à partir duquel les écarts se creusent. Or les études le montrent : plus les hommes s’impliquent tôt dans l’éducation de leurs enfants, plus cela s’inscrit dans leur ADN, plus le rééquilibrage des tâches entre conjoints se concrétise, et plus les femmes peuvent évoluer professionnellement. Rendre le congé en partie obligatoire est aussi plus protecteur des hommes qui décident de prendre du temps pour leur enfant, sur lesquels pèse trop souvent aujourd’hui une forme de culpabilité vis-à-vis de leur employeur.
  • En matière de justice sociale : aujourd’hui, les pères qui se trouvent dans les situations les plus précaires prennent moins le congé – soit parce qu’ils ne se sentent pas autorisés à le faire, soit parce qu’ils ont le sentiment que ça va accroître la précarité de leur emploi (le recours est de 80% pour les pères en CDI, 88% pour les fonctionnaires, 48% chez les pères en CDD et 13% chez les demandeurs d’emploi). Rendre une partie de ce congé obligatoire, c’est contribuer à réduire ces inégalités.
  • En matière de développement des enfants : cette décision fait suite aux travaux de la commission des 1000 premiers jours de l’enfant, menés sous l’égide du neuropsychiatre Boris Cyrulnik. Dans son rapport remis au secrétaire d’Etat à l’Enfance et aux Familles, Adrien Taquet, le 8 septembre, la commission montrait notamment une amélioration très nette du fonctionnement du couple et du développement de l’enfant, dans les pays où le congé paternité existe.

 

Une promesse tenue !

 

L’allongement de la durée du congé paternité est une promesse de campagne, qui figurait dans le programme d’Emmanuel Macron en 2017. C’était aussi une promesse de son prédécesseur François Hollande. Il ne l’a pas tenue. Nous la tiendrons. La réforme sera inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2021 et mise en œuvre à partir du 1er juillet prochain. Comptez sur moi pour la voter avec conviction ! Une mesure de bon sens, de justice, concrète et attendue de longue date ; une promesse tenue : voilà pourquoi je me suis engagée en politique et voilà pourquoi je suis fière d’agir aux côtés du Président de la République !

 

 

Assemblée nationale :

  • Réunion d’équipe hebdomadaire
  • Déjeuner de travail avec des membres du cabinet du Premier ministre
  • Rendez-vous avec des membres de l’association Ensemble contre la peine de mort

 


Assemblée nationale :

  • Conférence des Présidents
  • Réunion du groupe La République en Marche
  • Réunion des commissaires aux Lois La République en Marche
  • Rendez-vous avec Jean Terlier, député membre de la commission des Lois
  • Rendez-vous avec Alain Tourret, député membre de la commission des Lois
  • Diner de travail avec Eric Dupond-Moretti, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice
  • Présidence de la commission des Lois : audition d’Olivier Véran, Ministre des solidarités et de la santé, sur le projet de loi prorogeant le régime transitoire institué à la sortie de l’état d’urgence sanitaire

   


Assemblée nationale :

  • Présidence de la commission : discussion générale et examen du projet de loi prorogeant le régime transitoire institué à la sortie de l’état d’urgence sanitaire
  • Rendez-vous avec Philippe Gustin, directeur de cabinet du ministre des Outre-Mer

 


Assemblée nationale :

  • Rendez-vous avec Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté

   

  • Déjeuner de travail des présidents de commission et du président du groupe La République en Marche

 


Circonscirption :

  • Intervention sur les institutions au lycée Jules Verne à Sartrouville

   

  • Déjeuner Chez Malika avec des chefs d’entreprise, associatifs et jeunes de Sartrouville

   

  • Rendez-vous citoyens à la permanence
  • Rencontre avec les commerçants au Marché nocturne du Vésinet

   

Pour rester informé(e) de l’actualité de Yaël Braun-Pivet, inscrivez-vous ICI.

Pas de commentaires

Poster un commentaire